Introduction

 L’eau, ressource vitale pour l’homme, recouvre plus de 70% du globe. Cependant, l’eau potable est loin d’être présente en abondance : en effet, l’eau douce ne représente que 2% de l’eau de notre planète. Nous pouvons puiser cette eau indispensable à notre survie grâce à des forages, et celle-ci nous provient de glaciers, de nappes souterraines ou encore de sources. Le reste provient des eaux de surface que constituent les lacs et les rivières. Toutes ces sources d’eau douce sont renouvelables car la pluie et la neige contribuent à les réapprovisionner de près de 200 milliards de mètres carrées par an, mais il ne faut tout de même pas en abuser car certaines nappes phréatiques, par exemple, s'assèchent à force d'être exploitées : l'eau douce constitue une denrée de plus en plus rare et précieuse.

 Pour obtenir de l'eau potable, l'eau douce puisée nécessite de subir certains traitements définis par des normes de potabilité : ainsi, nous devons la débarrasser d’impuretés, de bactéries voire même de traces de minéraux trop fortes afin qu'elle devienne potable et qu'elle puisse donc être bue sans risque par l’homme. Pour réaliser ces traitements, la plupart des pays riches proposent un système de traitement et de distribution de l'eau collectif. Il y a différents types de traitements : d’une part, physico-chimiques avec l’utilisation de la décantation ou d'actions plus complexes telles que l'injection d'ozone ou la floculation. D’autre part, il existe également des procédés biologiques comme la filtration sur sable. Mais ces traitements ne sont reproductibles qu’en usine, dans des centres de traitement des eaux. Aussi peu de personnes connaissent-elles le trajet que l’eau effectue pour arriver, à nos robinets, saine pour notre organisme. Il serait pourtant pertinent de savoir traiter l'eau à petite échelle dans la mesure où celle-ci, consommée par plus de 7 milliards d'humains, se fait de plus en plus rare : savoir rendre l'eau potable chez soi pourrait se révéler utile à ceux habitant des maisons qui ne sont pas reliées au réseau collectif ou qui désirent être autonomes.

En quoi consiste alors le système de traitement collectif des eaux dans les usines en ce qui concerne la production d'eau potable et en quoi est-elle réalisable chez soi?

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×