La décantation - Expérience

 

 

Matériel :

  • 1 bécher
  • eau brute passée au tamis
  • 

Mode opératoire :

On laisse reposer l'eau brute initialement passée au tamis une dizaine de minutes pour que les particules les plus lourdes se déposent dans le fond du bécher sous l'effet de la gravité.

 

Observations :

On peut voir que la décantation permet de séparer d'un liquide, les particules en suspension, en utilisant les forces gravitaires.
En effet, on observe que les particules sous l'action de la pesanteur et de la poussée d'Archimède tendent à tomber vers le fond du bécher ou à remonter à la surface selon leur densité et leur taille.

On remarque, de plus, que les particules plus ou moins floculées ont des vitesses de chute variables, en fonction de leur taille et de leur abondance.

Par ailleurs, la décantation obéit à la loi de Stokes qui est la loi donnant la force de frottements d'un fluide sur une sphère en déplacement dans un fluide. En effet, elle montre que la vitesse de chute d'une particule est proportionnelle à la différence des masses volumiques entre la particule et le liquide et au carré de la dimension de la particule. En conséquence, tout phénomène susceptible d'augmenter le diamètre des particules, en ajoutant des floculants par exemple, favorise la sédimentation, c'est-à-dire, séparer d'un liquide des particules en suspension, de façon très significative.

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site