La coagulation et la floculation - Expérience

 

 

Matériel :

  • 2 béchers
  • quelques mg de sulfate d’aluminium en poudre
  • quelques mg  de chlorure de fer III en poudre
  • 1 pH-mètre
  • quelques mL d’acide chlorhydrique

Mode opératoire :

On mesure avec un pH-mètre le pH de la solution. Elle est de 7,8. On ajuste ensuite le pH pour que la coagulation soit la meilleure possible, en utilisant de l'acide chlorhydrique. Ensuite, on répartit la solution dans deux béchers où l’on ajoute dans l’un du sulfate d’aluminium en poudre et dans l’autre du chlorure de fer III en poudre afin d'agglomérer les différentes particules entre elles. On laisse reposer au moins pendant 8 à 10 minutes.

Observations :

Après réaction, on remarque que l’ajout de sulfate d’aluminium ou de chlorure de fer III provoque la formation de flocons qui se déposent au fond du bécher. En effet, sous l’action d’un réactif, les particules en suspension non retenues par le tamis forment des flocons, plus gros et plus lourds, qui se déposent par décantation. L’eau surnageante n’est toujours pas limpide.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site